Combien coûte un courtier immobilier ?

, , Commentaires fermés sur Combien coûte un courtier immobilier ?

Le courtier immobilier travaille pour trouver des banques qui acceptent de prêter à ses clients. Il est donc normal qu’il perçoive une rémunération, à proprement parler une commission. Certains particuliers s’inquiètent cependant des frais occasionnés par le professionnel et dans quelle mesure cela va-t-il augmenter le coût de leur achat immobilier…

En quoi consiste le travail du courtier ?

Le courtier immobilier opère en 3 étapes.

Il rassemble les informations

Dans un premier temps le courtier reçoit son client, généralement de visu dans ses locaux, mais cela peut également se faire par téléphone, avec l’envoi des documents par mail ou par courrier postal. Une fois qu’il dispose de tous les éléments concernant son client, il a une opinion globale du dossier et peut ainsi savoir vers quelle banque se tourner.

Il rend visite aux banques

Le courtier sait rapidement là où il doit faire ses demandes en premier lieu en fonction du profil emprunter de son client, qu’il s’agisse d’une personne célibataire, d’un couple ou d’associés. Il fait donc gagner un temps précieux à son client. Celui-ci devrait prendre rendez-vous parfois long à obtenir, se déplacer dans l’agence bancaire avec ses pièces justificatives, et répéter l’opération plusieurs fois. Sans compter que ces entretiens ont souvent lieu les jours et heures de travail (certaines agences travaillent le samedi cependant, mais sont surbookées par l’afflux de leurs clients disponibles ce jour-là).

Il négocie comme si sa vie en dépendait

Le courtier à la Réunion connaît parfaitement le marché du crédit immobilier de l’île sur laquelle il pratique sa profession. Il est même informé en direct des changements de taux en fonction des durées d’emprunt de chacune des banques avec lesquelles il entretient des relations privilégiées. Il sait donc jusqu’où précisément il peut négocier au profit de son client. Une fois les deux parties satisfaites il se charge de les mettre en relation pour la signature. Et le courtier va plus loin avec l’assurance obligatoire liée à l’emprunt puisque là aussi il se donne comme consigne d’économiser quelques chiffres après la virgule sur le taux réclamé par la compagnie.

Combien coûte-t-il à ses clients ?

Après avoir obtenu les meilleures conditions possibles à un instant T pour son client, le courtier mérite sa rémunération. Mais contrairement aux idées reçues, celui-ci ne perçoit pas un chèque de son client. En effet c’est la banque qui lui verse une commission en tant qu’apporteur d’affaires. Et même si le taux du prêt peut être légèrement augmenté par la banque pour faire face à ces frais, un particulier n’aurait pu bénéficier de ces mêmes conditions par lui-même.

Faire appel à un courtier est donc une opération gagnante pour les deux parties, à savoir le courtier et l’emprunteur. Il apporte meilleures conditions financières possibles à son client tout en lui faisant économiser son temps.