Snapchat est devenu un outil de création de contenu pour les utilisateurs d’Instagram.

, , Commentaires fermés sur Snapchat est devenu un outil de création de contenu pour les utilisateurs d’Instagram.

On peut soutenir que Snapchat a cessé d’être pertinent sur le plan culturel lorsque Kylie Jenner l’a déclarée morte et que Rihanna l’a désavouée. Le weekend dernier, cependant, il semblait que tout le monde était en train de télécharger à nouveau, de rouvrir ou d’essayer Snapchat pour la première fois depuis des années. La cause en était deux nouveaux filtres Snapchat, qui permettent aux utilisateurs de consulter leurs versions sexospécifiques en ajoutant des caractéristiques masculines traditionnelles (barbe et cheveux courts) ou féminines normatives (maquillage, cheveux longs et teints plus doux).

Les filtres se répandent rapidement partout en dehors de Snapchat. Les selfies modifiés sont apparus partout sur Twitter, Instagram Stories et même Facebook. Il est immédiatement devenu évident que participer à la tendance en ligne amusante de ce weekend impliquait le téléchargement de Snapchat pendant quelques minutes, le processus de récupération d’un compte oublié et la réalisation de quelques selfies à partager avec des amis, mais pas nécessairement à partager ces créations sur Snapchat.

« LÀ OÙ SNAPCHAT BAT RÉGULIÈREMENT INSTAGRAM, CE SONT DES FILTRES AMUSANTS. »

Instagram Stories a attiré beaucoup de gens de Snapchat, mais Snapchat continue de faire quelque chose qui attire les gens vers eux : proposer des filtres particulièrement créatifs.

Snapchat est ce qu’il y a de mieux en tant que plateforme de création de contenu, et les utilisateurs l’utilisent comme un outil pour créer des photos attrayantes qu’ils peuvent partager ailleurs. La même chose s’est produite récemment avec le filtre pour bébé de Snapchat, lorsque des personnes ont posté des photos à l’aide du filtre sur Instagram.

Selon la société d’analyse de sites Web Similar Web, Snapchat a fait un bond en avant dans le classement quotidien des téléchargements depuis que les filtres d’échange de genre sont devenus une tendance. Des célébrités comme Miley Cyrus et Sarah Silverman ont partagé leurs photos Snapchat sur Twitter et Instagram, respectivement. Souvent, les personnes postant leurs selfies filtrés écrivent qu’elles ne sont sur Snapchat uniquement pour publier leurs photos ailleurs. Comme Roly West, créateur de YouTube, a tweeté : « J’adore ce que Snapchat propose avec ces nouveaux filtres de genre/visage et tout le monde le télécharge à nouveau pour simplement télécharger les photos sur Instagram. »

Alors que la croissance de ses utilisateurs est au point mort, Snapchat n’est en aucun cas mort. Snap se base sur de tels moments pour inciter les gens à utiliser son application plutôt que les fonctionnalités presque identiques offertes sur toutes les propriétés de Facebook. La question qui reste est de savoir combien de temps les gens resteront après qu’un nouveau filtre les ait ramenés sur l’application. On ignore si les gens passent du temps sur Snapchat une fois qu’ils se sont reconnectés, ou s’ils utilisent simplement les filtres pour prendre des selfies, les enregistrer puis quitter Snapchat. Nous pouvons également nous demander si la mode des filtres sur les photos n’est pas bientôt terminée avec l’ascension du hashtag nofilter sur Instagram (Voir l’artile sur kenoby.fr)

Il y a de nombreuses raisons pour lesquelles les gens pourraient vouloir partager des photos d’eux-mêmes sur Instagram au lieu de Snapchat. L’interface utilisateur de la plateforme appartenant à Facebook est beaucoup plus agréable à utiliser. Elle facilite également l’abonnement des amis, des influenceurs et des célébrités. Il est probable que les personnes que vous connaissez utilisent Instagram plus fréquemment que Snapchat. Le nombre d’utilisateurs actifs des Stories Instagram est plus de trois fois supérieur à la base d’utilisateurs mensuelle de Snapchat.