Élaguer un arbre : les équipements et matériels indispensables

, , Commentaires fermés sur Élaguer un arbre : les équipements et matériels indispensables

L’élagage est une tâche primordiale pour l’entretien d’un jardin, privé ou public. C’est une opération qui présente des risques et qui nécessite une attention particulière. Pour pouvoir l’effectuer dans de meilleure condition, il s’avère utile de disposer des équipements complets et fiables. Le port de ces derniers assure un élagage sécurisé. Pour connaître les outils obligatoires pour un travail d’émondage, suivez l’article ci-après.

Les équipements de protection ou EPI

Le taillage des arbres s’avère dangereux si celui qui le réalise n’est pas bien équipé. Parmi les matériels les plus exigés en élagage figurent les EPI. Connu sous l’appellation « Equipement de Protection, il s’agit d’une tenue qui garantit la protection de l’élagueur durant son travail. Il s’agit en effet du casque de sécurité pour éviter de recevoir des branches sur la tête. Il y a également les lunettes de protection pour prévenir la projection des rameaux dans les yeux. Les gants de protection pour couvrir les mains. Si une mauvaise manipulation de l’outil de coupe survient, vos doigts seront épargnés de toutes blessures. Les chaussures de sécurité permettent de mettre les pieds à l’abri. Elles préviennent aussi les affections diverses. Le port de pantalon particulier est également sollicité. Il forme une belle protection contre les coupures diverses. Ensuite, pour que tout le corps de l’artisan soit bien couvert, une veste est recommandée. Un blouson de protection qui abrite les bras, le torse et le ventre des coupures. Une fois bien équipé, l’élagueur peut garantir une opération sans danger.

Les outils de coupe

Puisqu’il s’agit d’une coupe de branches, l’élagueur doit se munir d’un outil de coupe adéquat. En effet, il est judicieux de mentionner d’abord que l’élagage peut se faire au sol ou en hauteur. Pour le premier cas, le spécialiste en émondage est tenu d’avoir une scie. Il lui faut également un sécateur. C’est un matériel approprié pour la taille des petits rameaux. Il est aussi idéal pour un bois de diamètre moindre. Si votre arbuste possède un diamètre de 20 à 40 mm, utilisez un ébrancheur. Appelé aussi “coupe branche”, ce matériel est visible sur tous les magasins. Il est donc facile à acquérir. Pourtant, pour un immense bois, la perche-élagueuse est l’idéale. Il s’agit de la tronçonneuse qui est l’outil de coupe le plus connu. Très efficace, la tronçonneuse assure une coupe rapide grâce à ses lames tranchantes. Elle est plus conseillée pour l’ébranchage en hauteur. Elle demande un maniement actif, mais attentionné. Afin de permettre un taillage réussi, entretenez vos matériels. Mais, plus important encore, assurez une inspection et un contrôle régulier avant toute utilisation.

Les matériels pour la grimpe

Pour ce qui est de l’émondage en hauteur, un professionnel comme cet élagueur dans le 16 doit garantir un équipement suffisant et de qualité. Grimper un arbre regorge des risques de chute et de glisse. Pour les éviter au maximum, le technicien en taille ne doit rien négliger. En outre, les matériels d’escalade requis sont multiples. On peut distinguer la corde pour optimiser la sécurité de l’artisan sur le bois. Le harnais antichute sert à l’accrocher à la corde. Cela nécessite l’utilisation d’un ou de plusieurs mousquetons. Puis, la longe assure la grimpe en servant de poignée. En plus de cela figurent les griffes d’élagage. Ils sont des arcs métalliques se fixant sur les chaussures. Ils servent d’appui pour l’élagueur. Les grimpettes sont aussi des matériels d’escalade nécessaires. Elles sont plus légères et plus sécuritaires que les griffes d’élagage. Elles se fixent sur les jambes, au niveau du mollet, non pas sur les chaussures uniquement. Par conséquent, ces matériels de grimpe allègent l’atteinte de la hauteur de l’arbre. Ils permettent d’effectuer un ébranchage aisé.