Zoom sur la technique de l’électrospray !

, , Commentaires fermés sur Zoom sur la technique de l’électrospray !

Les patchs anti-allergies, imaginés par la start-up française DBV Technologies, sont un concentré de technologies innovantes. Au-delà de cette approche épicutanée particulièrement singulière, consistant à exposer de manière répétée l’allergène au corps, sans passer par la voie sanguine, le patch Viaskin accueille le principe actif sous la forme d’une couche homogène de particules sèches. Un procédé breveté par la société et baptisé « électrospray ».

Concrètement, cette méthode permet de recharger le principe actif du patch. Grâce à un contrôle optimal du débit de liquide et des lignes de champ, on parvient à connaître, de façon très précise, la quantité de protéines déposées à chaque activation du spray. Aucune perte de matière ne vient compliquer l’utilisation du dispositif.

La technologie de l’électrospray, brevetée par DBV Technologies
Source : https://www.dbv-technologies.com/

À l’intérieur de l’électrospray, on trouve le liquide actif utile pour réactiver les effets du patch Viaskin. Le tube capillaire servant de contenant est relié électriquement à la haute tension. Il possède une pompe de précision et une buse permettant une pulvérisation contrôlée de très petites gouttelettes chargées d’électricité.

En vue de sa commercialisation, DBV Technologies s’est d’ores et déjà évertuée à adapter sa technologie pour permettre un déploiement rapide de son patch – et ainsi satisfaire les premières demandes, évaluées à plusieurs millions. Pour en savoir plus sur le rendement de ses machines, rendez-vous à cette adresse : https://www.dbv-technologies.com/fr/viaskin-technologie/production