Traumatisés crâniens : comment mieux les défendre juridiquement

, , Commentaires fermés sur Traumatisés crâniens : comment mieux les défendre juridiquement

Accident de la route, chute, accident sportif ou encore accident du travail, autant d’évènements douloureux qui peuvent être à l’origine d’un traumatisme crânien. Or, il faut savoir que ces traumatismes sont très difficiles à appréhender, on parle même d’« handicap invisible » tant son évaluation et les conséquences qui en découleront par la suite ne peuvent souvent pas être établies avec précision. Or, à la suite de tels accidents, la victime est en droit de demander une réparation, et se retournera donc contre la compagnie d’assurance susceptible de lui verser des indemnisations.

Maître Bernardini intervient en cas d’accident du travail et d’accident de moto entre autres
Source : www.cabinet-bernardini.fr

Le cas particulier des traumatisés crâniens

 

La victime ne peut agir seule et doit, par conséquent, être représentée par un avocat dont les compétences sont du ressort du Droit médical. De plus, comme le prévient Maître Bernardini, avocat des victimes d’erreur médicale dans le Var, les compagnies d’assurance sont très puissantes économiquement et parfaitement structurées.

 

Choisir un avocat selon ses compétences

 

Pour pouvoir faire face aux nombreux professionnels spécialisés dont disposent les compagnies d’assurance, il lui faudra faire appel à un avocat compétent disposant de tous les diplômes spécifiques pour ce genre de cas : diplôme d’évaluation des traumatisés crâniens et un certificat de spécialisation en droit du dommage corporel. Pour en revenir à Maître Bernardini, disposant de tous ces diplômes, il a pu, à la suite d’un accident de moto, faire obtenir à la victime plus de 380 000 euros d’indemnisation.