Jeux de hasard : que dit la science sur les probabilités de gagner ?

, , Commentaires fermés sur Jeux de hasard : que dit la science sur les probabilités de gagner ?

Vous avez peut-être déjà pensé à jouer au Keno, ou tenté de remporter la cagnotte de l’Euromillion. Chaque jour, les amateurs de jeux sont nombreux à prendre part à certaines loteries, toujours avec ce petit espoir en tête de gagner le jackpot.

Euromillions, loto, keno : les scientifiques étudient ces pratiques !
Source : https://www.ruedesjoueurs.com/

Pourtant, un simple exercice assez basique de mathématiques permet de connaître les différentes combinaisons possibles : leur nombre est affolant — et pourrait décourager rapidement tous les joueurs ! En effet, les chances de trouver les bons numéros semblent minimes, mais ne démotivent pas certains passionnés, qui s’accrochent toujours à leur rêve.

Concrètement, il faut savoir que les sommes obtenues par les gagnants dépendent du nombre de grilles vendues : plus on en écoule, plus la cagnotte augmente. Deux scientifiques ont modélisé la façon dont chacun évalue sa perspective de gagner.

Pour eux, il faut distinguer la probabilité objective de la probabilité subjective. Alors même qu’il faudrait (objectivement) un gros lot d’au moins 10 € pour que le jeu soit intéressant, l’individu peut être attiré dès lors que le gros lot est de 4 €, puisqu’il juge avec sa probabilité, qui est subjective.

Finalement, plus la probabilité de gagner est faible, plus la différence entre espérance objective et subjective est forte. Ainsi, même si la probabilité de gain diminue, il n’est pas nécessaire d’augmenter significativement le jackpot pour que les joueurs s’intéressent à l’enjeu !

Pour tout connaître des jeux de hasard et paris sportifs en ligne, rendez-vous sur notre site spécialisé http://www.ruedesjoueurs.com.